Actualités

Témoignage

Valérie Beauchesne – Ambassadrice du bec

Malgré la distanciation, le bec souhaite mettre en lumière les ambassadeurs du bec!

Le bec est fier de vous présenter Valérie Beauchesne, vice-présidente média chez Havas Montréal. Ambassadrice du bec depuis plusieurs années, Valérie soutient la cause en étant inscrite à la déduction à la source du bec, en achetant de l’inventaire du bec média pour ses clients et en participant à nos évènements !

Nous avons demandé à Valérie une photo de son espace de bureau en confinement (nous avons eu en prime une photo de son fidèle collègue, son chat !)  et ses astuces afin de mieux traverser la crise : « Bonne musique, pause chat, changer d’environnement au besoin et faire ses réunions en prenant une marche. »

bureau de travail

bureau de travail

 

 

 

 

 

 

 

Bec : Allô! Peux-tu te présenter en quelques mots?

ValérieJe m’appelle Valérie Beauchesne, je travaille dans le merveilleux monde de la publicité depuis plus de 10 ans. Ça fait longtemps, j’ai commencé ma carrière dans un journal (j’aime encore le papier!) pour ensuite me diriger en agence. Je n’ai pas manqué un bal en noir (qui a eu lieu, hello 2020!) et j’ai hâte de réintégrer nos bureaux qu’on partage avec la gang du bec pour leur faire un vrai coucou!

Bec : Quel est ton parcours professionnel?

ValérieAprès avoir commencé mes classes au Journal Voir, j’avais vraiment envie de voir comment ça marchait une agence et je suis tombée dans la potion comme Astérix, j’ai d’abord travaillé chez Havas pendant 4 ans et demi pour par la suite me joindre à l’équipe de Bleublancrouge comme directrice pendant un autre 4 ans et accepté d’aller relever le défi SidLee Média et me voilà de retour chez Havas en tant de VP média depuis octobre. J’ai eu la chance de travailler avec tellement de gens talentueux, je pense que c’est ce qui me garde aussi motivée.

Bec : Dans tes mots, c’est quoi le bec pour toi?

Valérie : Le bec c’est un service essentiel, et ça a encore plus pris son sens dans les derniers mois. C’est la solidarité d’une industrie en action. C’est bien évidemment des ressources, comme un bon ange gardien pour les gens du milieu des communications et du marketing.

Bec : Pourquoi soutiens-tu le bec ?

Valérie : Parce que je suis choyée dans la vie et qu’il m’est important d’aider ceux qui en ont besoin, personne n’est à l’abris de se retrouver dans une situation où de l’aide externe est nécessaire.

Bec :  Peux-tu nous décrire comment tu soutiens le bec?

Valérie : Chez Havas, on a mis en place une déduction sur la paie qui va directement au bec, c’est une bonne façon d’assurer un support constant et c’est facile à implanter. Aussi, on est fier d’être un des grands contributeurs au Canada au bec média, on achète de l’inventaire média de qualité (et local) pour nos clients qui sert à soutenir le bec qui soutient notre industrie, c’est tu pas magique ça! Sinon je suis toujours à l’affût des nombreuses activités du bec afin de les supporter le plus possible. J’en parle souvent aussi avec mes équipes afin qu’ils-elles sachent que de l’aide est disponible et comment contribuer.

Bec : As-tu une anecdote à raconter en lien avec le bec ?

Valérie : Ce qui se passe au bal en noir, reste au bal en noir!

Bec :  Pourquoi crois-tu que le bec fait une différence dans notre industrie? 

Valérie : C’est tellement un acteur complet et nécessaire dans notre industrie, pour moi, ça m’amène une paix d’esprit de les savoir actifs et bien supporté.

 Bec : Si tu pouvais nommer le prochain ambassadeur, ce serait qui?

Valérie : J’aimerais nommer Tania Drapeau chez Omnicom !

Questions Flash

Bec : Spaghetti bolognaise ou carbonnara ?

Valérie : Carbonara

Bec : Agence ou entreprise ?

Valérie : Agence

Bec : Oiseau de nuit ou de jour ?

Valérie : Nuit

Bec : Gâteau au chocolat ou sac de chips?

Valérie : Sac de chips

Bec : Voyage tout inclus ou backpack?

Valérie : Backpack mais en hôtel

Bec : 9@5 ou horaire flexible?

Valérie : 9 à 5 des fois flexibles

Bec : Bal en noir ou volleyball?

Valérie : Bal en noir

Par BEC Tags: ambassadrice, bec

Infolettre

Ne manquez rien des nouvelles du bec!