Actualités

Nouvelle

Un an de pandémie : le pouls de l’industrie

En collaboration avec les associations de l’industrie québécoise de la communication et Métaconscience, le bec a sondé le bien-être de l’industrie des communications marketing après un an de pandémie.

En mars 2020, l’industrie des communications marketing n’a pas été épargnée par les contrecoups de la pandémie (mise à pied, réorientation de carrière, détérioration de la santé mentale). Le bec a souhaité sonder les gens après un an de pandémie afin d’adapter les services d’aide et de bien-être

«C’est le mot de l’heure et il est bien ancré dans notre quotidien : la langueur. C’est exactement ce sentiment qui nous a frappé lors de la compilation des résultats. Aucune crise majeure mais une ‘écoeurantite généralisée’ qui se transpose en moyenne acceptable dans des résultats combinés. C’est toutefois dans le but de ne pas s’enfoncer dans cette langueur qu’on vous partage ce bilan de notre industrie et qu’on vous rappelle l’importance de s’écouter et d’aller chercher de l’aide si nécessaire», Valérie Charest, directrice régionale au bec.

CONSULTEZ L’ENSEMBLE DES RÉSULTATS ICI

  • Le moral du moment et l’état d’esprit se situe en moyenne à 7 sur une échelle de 1 à 10 (1 étant très bas et 10 très bon)
  • 42,2% des personnes disent avoir vécu beaucoup de stress et d’anxiété anormal dans les derniers mois.
  • 59,3% des répondants expriment que la conciliation travail-vie personnelle pèse au quotidien.

 

Par BEC Tags: sondage

Infolettre

Ne manquez rien des nouvelles du bec!