Actualités

À la une

Nouveau sens de ‘bec’ signé Tam-Tam\TWBA

Être bon c’est bien, mais être bien c’est mieux.

Ayant des échos comme quoi notre nom laissait entendre que nous n’étions pas un organisme soutenu par un service de professionnels, un enjeu de notoriété a fait surface. Comment changer la perception de nos services et consolider la raison d’être du bec? C’est dans ce contexte que l’équipe chez notre partenaire Tam-Tam\TBWA a proposé un nouvel acronyme afin de créer de la valeur et, surtout, de la clarté : « bien être en comm marketing ».

Pourquoi pas de trait d’union?

L’inspiration derrière « bien être » sans tiret est, oui, une évocation à l’état de bien-être, mais fait avant tout référence au sens d’être bien dans le monde des communications et du marketing.

La petite histoire

Le bec est le pendant francophone de son homologue canadien nabs – national advertising benevolent society. Lors de sa fondation en 2004, il était normal de reconduire le plus fidèlement possible la marque du nabs déjà en fonction depuis 1983. Il allait alors de soi que l’acronyme initial soit l’équivalent de celui de la maison mère de l’organisme, d’où « bénévolat d’entraide aux communicateurs ».

Les prochaines étapes

L’année prochaine, le bec aura 18 ans. Et soufflant ses chandelles, le souhait sera de se positionner comme étant le réseau d’aide de l’industrie, le « go-to » en matière de consultation confidentielle et de services de soutien.

On désire non seulement renforcer la légitimité du bec à travers la crédibilité de nos experts, mais rendre notre offre multiple plus accessible.

Ultimement, on veut accroître le volet prévention de notre travail puisqu’en période de détresse – petite ou grande – chercher de l’assistance n’a pas à être gênant. C’est un choix judicieux, un investissement dans son futur. Plus rapidement on détecte nos besoins, plus vite des solutions seront trouvées et mises en place.

Le grand sens de trois petites lettres

Pour en lire davantage sur le sujet, voyez la couverture par Geneviève Morin dans Grenier aux nouvelles.

Par bec Tags: acronyme, bien-être, communications, être bien, marketing

Infolettre

Ne manquez rien des nouvelles du bec!