Actualités

Témoignage

Sylvain Pereira, président du bec et ambassadeur du mois de décembre

En ce mois de décembre, nous sommes allées rencontrer le président du bec: Sylvain Pereira. Voici son entrevue:

 

bec : Allo! Peux-tu te présenter en quelques mots?

Sylvain : Je m’appelle Sylvain Pereira, je suis directeur marketing chez Bell média et le président du bec depuis les quatre dernières années.

bec : Comment as-tu connu le BEC?

Sylvain : Dans une ancienne agence, chez Cundari. Il y a plusieurs années, je pense il y a 8 ans. Aldo (Aldo Cundari, fondateur de l’agence) m’avait demandé de rencontrer Dominique (Dominique Villeneuve, présidente de l’A2C et ancienne gestionnaire du bec) pour un lunch… pour un meeting et pour voir comment ça allait. Depuis cette journée-là, je n’ai jamais quitté le bec.

bec : Ton plus beau souvenir avec l’organisme?

Sylvain : Le volleyball d’il y a deux ans : le premier évènement où j’ai inclus un de mes enfants. Mon plus vieux, je l’ai amené avec moi pour qu’il soit bénévole et j’ai adoré voir l’interaction qu’il y avait avec les gens de l’organisme.

bec : Ton évènement préféré dans tous les beaux évènements que l’on fait ?

Sylvain : Le Bal En Noir, c’est sûr et certain! (rires)

bec : Une édition préférée ?

Sylvain : Oui, oui (rires)! L’édition du Black Circus je pense, qu’on a faite il y a deux ans. C’était génial comme évènement.

bec : Pourquoi crois-tu que le BEC fait une différence dans notre industrie?

Sylvain : C’est tellement important, on ne peut pas le répéter assez souvent. On est une industrie de fou au bout de la ligne. Dans les agences médias, les agences de publicité, toutes les compagnies dans le média, marketing, on travaille comme des débiles. On a des horaires de fou, on court toujours, on passe plus de temps au travail qu’à la maison… À un moment donné, c’est sûr qu’on a besoin d’aide! Je pense que ce n’est pas tout le monde qui a le luxe d’avoir des programmes d’aide aux employés et là on a le luxe d’avoir le bec au Québec. Il faut vraiment en profiter. C’est un must dans notre industrie.

bec : Si tu pouvais nommer le prochain ambassadeur, ce serait qui?

Sylvain : La super géniale Diane Morel (de chez Radio-Canada).

bec : Merci Sylvain!

Sylvain : De rien!

Par BEC Tags: 2017, ambassadeur du mois, entrevue, octobre