Actualités

Santé et bien-être

Reculer l’horloge : 1 heure qui peut être lourde

Le Québec passera à l’heure d’hiver dans la nuit du 6 au 7 novembre prochain. Il y aura un gain d’une heure de sommeil, mais une perte non négligeable de clarté en fin d’après-midi.

Ce changement à l’horloge rapproche notre biologie interne à sont rythme dit naturel, s’accordant aux passages des jours aux nuits. Malgré que cette adaptation temporelle automnale est moins bouleversante que celle du printemps, il n’est pas rare d’en ressentir les effets.

Les impacts sur notre bien-être

Le changement d’heure engendre des répercussions autant sur notre bien-être psychique que physique. Ne soyez pas surpris de ressentir une plus grande fatigue, des moments de concentration réduits, un trouble de concentration ou une modification de votre humeur dans la semaine suivant le changement d’heure.

Des études démontrent même que « les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et les accidents du travail sont plus nombreux au cours des premières semaines suivant les changements d’heure. On constate également une augmentation de 6 % des accidents de voiture mortels la semaine du passage à l’heure d’été.», énonce Gisela Helfer, doctorante et professeure en physiologie et neuroendocrinologie.  Ces statistiques démontrent l’importance de mettre en place des actions afin de prioriser son bien-être. Stéphanie Peron, pour sa part, note que « l’impact est souvent plus grand chez les personnes dont l’horaire est plus rigide, comme les jeunes enfants. »

« Les Canadiens dorment environ 50 à 55 minutes de moins que ce qu’on devrait faire. Et ça, c’est en moyenne: il y a des gens à qui il manque deux heures. Alors, on rajoute une heure de dette par-dessus ça, surtout ceux qui sont sensibles vont montrer des problèmes. »

— Roger Godbout,
directeur du Laboratoire et de la Clinique du sommeil
de l’Hôpital en santé mentale de Rivière-des-Prairies

Astuces :

  1. Levez-vous et couchez-vous à la même heure qu’avant le changement d’heure, même si vous ressentez de la fatigue ;
  2. Priorisez les siestes d’une trentaine de minutes ;
  3. Profitez de la lumière extérieure : intégrer à votre horaire une marche soit le matin ou sur l’heure du dîner et profitez des rayons du soleil pour revigorer votre énergie ;
  4. Gardez une bonne routine alimentaire puisque « d’autres indices environnementaux, comme la nourriture, peuvent également aider à synchroniser votre horloge biologique. Des recherches ont montré que l’exposition à la lumière et le fait de manger au bon moment peuvent aider horloge principale et périphériques à se déplacer à la même vitesse. Respectez les horaires des repas et évitez les repas tardifs. », selon Gisela Helfe.

Si vous avez besoin d’aide, de consultations psychologiques ou de conseils, la ligne d’aide du bec est gratuite, confidentielle et 24/7 : 1-888-355-5548

Sources : Le Point ;  Météomédia ; Brunet ; Protegez-vous ; Radio-Canada

Par bec Tags: 2021, bien-être, santé mentale, santé physique

Infolettre

Ne manquez rien des nouvelles du bec!