Actualités

Nouvelle

Mardi je donne… au bec !

À l’occasion du mouvement international Mardi je donne (GivingTuesday), le bec fait appel à vos fonds de poches… et vos textos!

Envoyez le mot BIENETRE par message texte au numéro 20222 et donnez 5$ ou 20$ au bec afin de soutenir sa mission, diversifier ses programmes et services, et pérenniser son offre auprès de toutes celles et ceux dans le besoin. La campagne se poursuit jusqu’au 31 décembre prochain.

Mardi je donne, c’est quoi?
Au Canada, Mardi je donne a été lancé en 2013. Le mouvement […] est maintenant actif dans 75 pays. « [Les organismes travaillent] toute l’année pour susciter la générosité, ayant comme mission commune l’édification d’un monde où la générosité fait partie de la vie quotidienne. »

Parmi les partenaires Mardi je donne, on compte des organismes de bienfaisance, des entreprises d’économie sociale, des sociétés, des marques, des groupes communautaires, des écoles, etc. — toutes des organisations qui veulent aider les organismes de bienfaisance et les OBNL canadiens comme le bec-nabs à réussir.

Le bec, c’est quoi?
L’objectif du bec (et du nabs au Canada anglais) est de soutenir la santé, le développement et le bien-être de toutes celles et ceux exerçant un métier dans les sphères de communications et de marketing.

Pourquoi les comm-marketing?
Chaque milieu professionnel à ses particularités, ses propres réalités. Le nabs a d’abord vu le jour, il y a tout près de 40 ans, afin d’épauler et accompagner les travailleuses et travailleurs d’une industrie où, bien que certaines conditions soient plutôt avantageuses – on le dit! – le coût à payer pour ces salaires, ces récognitions et ces exploits professionnels était assez salé : pression performative, heures pas possibles, standards inatteignables, anxiété hiérarchique, conciliation laborieuse, etc. Le milieu des agences, de la publicité et des médias en est certes un exaltant. Cependant, n’est-il pas mieux d’être bien, que bon·ne?

À qui on parle? Au Québec, à environ 30K professionnel·les et approchant le 400k au pays. De ça, des centaines de milliers d’heures so nt utilisées, chaque année, à la ligne d’assistance et dont la majorité des services de consultation adressent des enjeux soit personnels (reliés à l’anxiété et au stress) ; professionnels (reliés au stress au travail) ; ainsi qu’à des enjeux de santé mentale.

Selon le plus récent Rapport de l’Indice de santé mentale des Solutions Mieux Êtres LifeWorks, pour le cinquième mois consécutif, l’anxiété, l’isolement et la productivité au travail sont les scores secondaires les plus bas alors que le tiers des Canadien·nes présentent un risque élevé de problème de santé mentale.

Chaque geste de générosité est important.
On croit que tout le monde a quelque chose à donner. Si ce n’est pas de l’argent, ça peut être du temps! Le bec est toujours à la recherche de passionné·es pour rejoindre ses comités organisateurs ou ses équipes de bénévoles. Impliquez-vous dès maintenant!

À vos téléphones ! jusqu’au 31 décembre prochain, Textez BIENETRE au 20222 et donnez 5 ou 20$ à la cause ! Parce que chaque don compte.

Par bec Tags: bien-être, GivingTuesday, mardi je donne, textez donner

Infolettre

Ne manquez rien des nouvelles du bec!