Actualités

Santé et bien-être

Avancée pour le bien-être des employé·e·s

Projet de loi 59

Après des mois d’analyse, la réforme du régime de santé et sécurité au travail déposée par le ministre du Travail et de l’Emploi a été adoptée jeudi 30 septembre dernier. Le projet de loi 59 a pour but d’actualiser les dispositions législatives du monde du travail. Sur le site de l’APSAM (L’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail), on peut y lire que la Loi a été sanctionnée le 6 octobre 2021. « La Loi sur la santé et sécurité au travail (LSST) datait de 1979, alors que celle sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (LATMP) de 1985. Il était grand temps de les revoir afin de les adapter au monde du travail contemporain. » explique les conseillers en ressources humaines agréés, CRHA.

Les organisations auront désormais à instaurer des procédures préventives pour « consigner l’identification des risques pouvant toucher la santé des travailleuses et travailleurs, dont les risques psychiques […] et psychosociaux ».

Bien que ceci secoue le milieu des organisations syndicales et patronales et qu’il ne s’agit bien pas d’un pas géant, mais plutôt d’un pas dans la bonne direction, le bec souhaitait souligner les efforts faits en matière de santé mentale. Le Règlement comprend plusieurs ajouts, dont relatifs au trouble de stress post-traumatique ainsi qu’à la lutte contre la violence psychologique. Retrouvez ici tous les changements à venir ainsi que leur date d’entrée en vigueur.

La pandémie a apporté avec elle un lot de conséquences, dont une détérioration de la santé mentale, et ce dans tous les milieux de travail, notamment causé par un manque de ressources d’aide. L’instauration de cette Loi permettra – on l’espère – d’ouvrir le dialogue entre employeurs et employé·e·s à propos du bien-être et ainsi engager dans une voie de changement.

 

Réforme et besoins : miroir de la ligne d’aide du bec

La réforme concorde parfaitement avec les chiffres de notre ligne d’aide et les besoins qui en ressortent ; une hausse marquée des appels en lien avec la santé mentale soit 37,4% en 2021 comparé à 16,4% l’année précédente.

De plus, 63,7% des appels liés à des enjeux de santé mentale sont causés par des situations personnelles comme l’anxiété, le stress et la dépression) alors que 31,4% sont engendrés par le travail (orientation de carrière, anxiété de performance, stress au travail, etc.)

Si vous avez besoin d’aide, de consultations psychologiques ou de conseils, la ligne d’aide du bec est gratuite, confidentielle et 24/7. Suffit d’un appel : 1-888-355-5548

 

Sources : Cision ; Ordre des conseillers en ressources humaines agréés CRHA ; APSAM ; CNESST

Par bec Tags: 2021, bien-être au travail

Infolettre

Ne manquez rien des nouvelles du bec!