Actualités

À la une

Le bec et Maturin, comme à la ferme s’associent au nom du bien-être

Maturin, comme à la ferme – s’affaire à offrir des aliments qui proviennent des fermes et des transformateurs de chez nous en s’assurant que la technologie, la communication et la logistique répondent tant aux besoins des producteurs et transformateurs alimentaires que de ceux des acheteurs, familles et entreprises (de tous les intervenants de la chaîne alimentaire).

Chaque année, ils tiennent à redonner à la communauté en s’alliant à une cause qui leur est chère. Le bec est privilégié d’avoir été approché par eux afin mettre sur pied une campagne de financement aux profits de l’organisme de bienfaisance en s’engageant à remettre un pourcentage de leurs ventes, et ce, dès juin.

« Les entreprises font affaire avec Maturin bien souvent pour remercier leurs équipes. L’association avec le bec est pour nous une façon de redonner et de faire notre part pour que ces mêmes employé·e·s aient aussi tout le soutien personnel, professionnel, familial ou financier nécessaire à leur bien-être. » explique Jonathan L Bélanger, président fondateur du marché numérique. « En s’engageant, en prenant position, on pose un geste rempli de sens. En travaillant ensemble, on va réussir puisqu’on est plus forts. On supporte un mouvement, des familles, des valeurs… »

Pour Garance Fielding Philippe, gestionnaire du bec « c’est un franc plaisir de se rapprocher d’entreprises locales impressionnantes et innovantes qui partagent les mêmes valeurs que le bec et qui souhaitent activement participer à soutenir notre mission en nous aidant à pérenniser l’offre de nos programmes et services de soutien. »

Pour en connaître plus sur Maturin, visitez le maturin.ca.

Par bec Tags: alimentation, bien-être, épicerie, local, marché numérique

Infolettre

Ne manquez rien des nouvelles du bec!