Actualités

Témoignage

Claudel Rheault – Ambassadrice au bec

Malgré la distanciation, le bec tient à offrir une visibilité de ses précieux ambassadeurs!

Le bec est fier de vous présenter Claudel Rheault, chercheuse en design chez Element AI. Toujours prête à offrir son aide, Claudel est la personne ressource lorsque nous avons besoin d’un avis critique sur un visuel ou une idée. Elle sait apporter la touche nécessaire afin d’assurer le succès d’un projet.

Bec: Allô! Peux-tu te présenter en quelques mots?

Claudel : Hello! Je m’appelle Claudel, je suis chercheuse en design chez Element Ai. Au quotidien, je travaille à construire des produits qui sont pertinents et compréhensibles pour les utilisateurs. J’évolue dans le domaine de l’intelligence artificielle, donc les problématiques qui nous intéressent sont reliées aux interactions entre humain et IA, à la relation qui se construit entre les deux.

Bec:  Quel est ton parcours professionnel?

Claudel : J’ai fait un baccalauréat en communication, puis j’ai complété mes études avec une maîtrise en design d’interaction. Depuis 5 ans maintenant, je travaille en design UX et en recherche. J’ai eu la chance de travailler en agence à Montréal, chez TP1 et Havas, ainsi qu’en Belgique et en France dans des agences européennes. J’ai maintenant fait le saut du côté client, dans une startup de Montréal qui développe des logiciels d’intelligence artificielles et accompagne leurs clients dans le processus de transformation.

Bec: Dans tes mots, c’est quoi le bec pour toi?

Claudel : C’est une famille, c’est un organisme qui est proche de ses gens, qui sait faire la différence. Le bec agit autant en mode préventif qu’en mode réactif, avec des formations continues et conférences, mais aussi du support en temps de crise.

Bec:  Pourquoi donnes-tu de ton temps au bec ?

Claudel : Parce que le bec a été présent à de multiples reprises pour des collègues et ami(e)s. Parce que j’ai vu l’impact réel de l’organisme dans la vie des gens. Parce que c’est tout autant soi-même qui peut se retrouver à avoir besoin de support demain matin. Il faut s’impliquer pour assurer le maintien d’organisme comme le bec, et participer au bien-être de notre communauté entière.

Bec:  Peux-tu nous décrire comment tu t’impliques pour le bec?

Claudel : Je donne un coup de main lors du Bal en noir, et j’aide de façon plus régulière durant l’année avec des visuels pour des événements ou des besoins plus spécifique en design UI.

Bec:  Que dirais-tu aux gens qui hésite à s’impliquer?

Claudel : Que le bec offre une variété de façon de s’impliquer, que ce soit en temps, en talent ou en argent. C’est tellement simple, et ça peut être de façon spontanée, certains bénévoles font un événement, d’autres les font tous. Chacun son rythme!

Bec:  As-tu une anecdote à raconter en lien avec ton implication au bec?

Claudel : Je me rappellerai toujours quand on était à 5 minutes de l’ouverture des portes du Bal en noir, et un fournisseur qui devait venir préparer les cocktails de bienvenue n’avait toujours pas donné signe de vie. Alors en équipe, trois bénévoles et moi avons simplement improvisé ce cocktail de bienvenue avec les bouteilles et verres disponibles, en mode express car les invités arrivaient d’une minute à l’autre! Le cocktail était dosé de façon assez irrégulière, mais le goût était là!

Bec:  Pourquoi crois-tu que le bec fait une différence dans notre industrie?

Claudel : Parce que c’est un organisme qui comprend réellement les dynamiques de notre industrie, et qui est impliqué de façon tangible. Il est visible en entreprise, et approchable sur différentes facettes. C’est autant pour des besoins sporadiques que pour un accompagnement plus en profondeur pour passer au travers d’une phase difficile.

Bec: Si tu pouvais nommer le prochain ambassadeur, ce serait qui?

Claudel : Je verais bien Adrian Salvadore!

Questions Flash

Bec:  Spaghetti bolognaise ou carbonnara ?

Claudel : Spaghetti bolognaise

Bec: Agence ou entreprise ?

Claudel : Entreprise 

Bec: Oiseau de nuit ou de jour ?

Claudel : De jour

Gâteau au chocolat ou sac de chips?

Claudel : Gâteau au chocolat

Bec: Voyage tout inclus ou backpack?

Claudel : backpack

Bec: 9@5 ou horaire flexible?

Claudel : Horaire flexible

Bec:  Bal en noir ou volleyball?

Claudel : Bal en noir

 

 

 

Par BEC Tags: 2020, ambassadrice

Infolettre

Ne manquez rien des nouvelles du bec!