Actualités

Témoignage

Chantale Taillon: directrice des ventes du bec média

Pour démarrer l’année en force, nous avons rencontré Chantale Taillon, la face cachée du bec média. Bien plus qu’une ambassadrice, elle s’implique en vendant de l’espace média à rabais au profit du bec à l’année longue. Pétillante et toujours souriante, elle nous a expliqué ce qu’il l’a ammené à travailler pour le bec.

bec: Peux-tu te présenter en quelques mots?

Chantale: Je m’appelle Chantale Taillon. Je suis impliquée dans le bec média depuis 4 ans je dirais et je fais du média depuis toujours. Ma job à moi c’est d’être en deux parties : première partie, aller solliciter tous mes amis de tous les médias du Québec pour leur demander de l’inventaire et en même temps, après ça, le vendre aux annonceurs et faire des sous pour la fondation.

bec: Comment as-tu connu le bec?

Chantale: J’ai connu le bec il y a 7 ou 8 ans parce que j’étais en ligne avec le nabs media à Toronto (équivalent du bec média pour le reste du Canada). Eux cherchaient tout le temps quelqu’un pour s’occuper du Québec, ils avaient quelqu’un qui était toujours entre deux jobs et il fallait toujours recommencer. Alors un jour ils m’ont dit carrément : « Chantale, pourquoi tu ne t’en occupes pas? ». J’avais le temps, c’est ce que je faisais déjà et puis j’adorais ça.

bec: Pourquoi as-tu voulu t’y impliquer?

Chantale: J’ai voulu m’impliquer parce que pour une fois quand je vends, au lieu de faire faire de l’argent à une compagnie, j’aide les gens. C’est ça la grosse différence. Ça me motive au maximum et il n’y a rien qui est trop petit. À chaque fois je me dis : « on aide quelqu’un ». Je le dis toujours à ceux qui achètent, évidemment il faut qu’ils comprennent pourquoi ils le font.

bec: Qu’est ce que c’est le bec média et comment ça fonctionne?

Chantale: Le bec média c’est très simple. À peu près tous les médias du Canada et du Québec nous donnent une valeur publicitaire. Ce n’est pas un encan: avant c’était un encan et c’était vraiment compliqué. Ils nous donnent donc une valeur publicitaire et ensuite je le revends comme une campagne régulière, complètement normale. Quand la diffusion est faite, le contrat est à 0$ et les dollars sont facturés par la fondation donc l’argent va à la cause directement. Simple de même!

bec: Pourquoi c’est important le bec dans notre industrie?

Chantale: C’est important parce que notre industrie ne va pas si bien que ça au niveau des êtres humains. Il y a beaucoup de gens qui vivent de grandes difficultés. L’industrie est en grande transformation et ce n’est pas facile quand tu perds ta job ou quand tu vieillis. Tu te ramasses souvent dans des grosses difficultés (…). Particulièrement en publicité, je pense qu’on est des artistes, on est des rêveurs et on s’imagine qu’il n’y en aura jamais de problème. Ce n’est pas vrai, on ne sait jamais. On peut être en difficulté et il faut aider les gens. Moi je me suis déjà pensée on top of the world et… non. J’ai eu mes parts de problèmes comme tout le monde, des claques dans la face, si je peux dire. C’est à ça que ça sert le bec, à aider les gens en difficulté.

bec: Connais-tu des gens qui ont besoin des services du bec?

Chantale: En fait je suis toujours surprise parce que souvent quand je sollicite les médias, ils me disent tout de suite : « t’as pas besoin de m’expliquer ce qu’est le bec parce que je le sais, parce que t’as aidé mon ami, t’as aidé … ». Encore dernièrement, il y a peut-être une semaine, j’ai reçu le témoignage d’une fille média que je connais depuis 30 ans et qui m’a dit : « un gros merci, savez-vous ce que vous avez fait pour mon frère? ». Ça a l’air qu’on lui a fourni, en fait elle m’a envoyé la photo, une main bionique. Ça m’a vraiment beaucoup touchée parce que c’est ça qu’on fait. C’est confidentiel, d’habitude on ne le sait pas, mais de temps en temps on a des témoignages comme ça et ça motive vraiment beaucoup.

bec: Si tu pouvais nommer le prochain ambassadeur, ce serait qui?

Chantale: Moi je voudrais Diane Morel, c’est mon héros. C’est incroyable tout ce qu’elle fait pour le bec.

Si vous souhaitez vous aussi vous impliquer pour le bec, veuillez remplir le formulaire ci-dessous ou nous écrire au bec@nabs.org:

Contact

 

Par BEC Tags: 2018, ambassadeur, bec média

Infolettre

Ne manquez rien des nouvelles du bec!