Actualités

Nouvelle

Agence dada : s’adapter en collaboration !

Le bec souhaite connaître les initiatives de bien-être établies dans les agences de l’industrie. Manon Goudreault, présidente et associée chez Agence dada, aborde avec passion les initiatives mises en place pour l’agence et son équipe.

Télétravail : s’adapter en collaboration

Avant le confinement, le télétravail n’était pas commun à l’Agence dada ; certains employés en faisaient parfois la demande. Malgré tout, ceci n’a pas ralenti l’agence puisque « le 17 mars, après l’annonce officielle du confinement par le gouvernement, le système VPN était installé et complètement fonctionnel. Certains employés sont venus chercher leurs chaises de bureau, les écrans, et pour les personnes ne pouvant se déplacer, nous avons fait la livraison de leurs outils de bureaux à la maison. », indique Manon Goudreault, présidente de l’Agence dada.

Lors du premier mois, l’Agence dada offrait à tous les jours des Social Club où étaient présentés des capsules ou des articles qui résumaient les différentes actualités de l’agence ainsi que des clients. Manon Goudreault explique que malgré la crise, « la charge de travail ne diminuait pas et nous avions trop à livrer, alors les gens se sont essoufflés. Nous avons donc décidé de faire des communications trois fois par semaine et parler de nos bons coups, d’anecdotes comiques, etc. »

Conciliation travail-famille/vie personnelle

L’Agence dada tient compte de la santé mentale et physique de ses employés. « Nous avons offert une flexibilité quant à l’horaire, pour ceux qui devaient s’occuper de leurs enfants ou même pour un employé voulant prendre un moment pour aller faire un jogging ou simplement prendre une marche », explique la présidente de l’Agence.

L’Agence dada : le bien-être avant tout

 

  1. À chaque vendredi, l’Agence dada organise des quiz, des activités thématiques et laisse place au talent des employés : « une prestation de piano, de ukulélé et même un cours d’illustration ont été offerts, on nomme cette idée votre minute de gloire », mentionne Manon Goudreault.
  2. Conférences bien-être offertes tous les vendredis, en fin d’après-midi (Maxime Boilard, le courage, Mylène Paquette, la peur, Hubert Makwanda, le racisme et la discrimination, etc.)
  3. Heures de travail écourtées le vendredi
  4. Cours de yoga le mardi et jeudi de 8h à 9h : enfants admis ! « Au bureau, avant le confinement, nous avions Andréanne qui offrait des cours de yoga le mercredi matin. Nous avons voulu garder cette activité et la transformer afin d’inclure les enfants et la famille », explique Manon Goudreault.cadeaux sur une table
  5. Livraison de cadeaux à tous les employés : « Nous sommes allés de manière inattendue se présenter à la résidence de chaque employé afin de leur offrir des cadeaux pour les remercier de leur présence et de leur travail. Nous avons fait affaire avec nos clients et ils ont reçu le nouveau gâteau Cremy disponible maintenant dans les épiceries Métro, certificats-cadeaux de massage Bota Bota, bouteilles de Gin Cirka, produits pour BBQ La Cage, etc. »

 

 

 

Formation

« Suite à notre demande PACME, nous allons être en mesure d’offrir un atelier de tests psychométriques pour comprendre comment augmenter les forces de chacun à tous de nos employés. L’équipe de direction a aussi accès à quatre mois de coaching afin d’être de meilleurs leaders. », explique Manon Goudreault.

La direction est aussi en contact avec SPARKBAY afin d’implanter l’utilisation de son application de monitorage qui saisit le niveau de bonheur des employés au travail et de développer un volet monitorant le niveau d’anxiété afin d’ajuster les ressources d’aide à l’interne.

Le déconfinement à l’Agence dada : adaptation et écoute

L’Agence dada permet à certains employés de se présenter au bureau pour travailler. Cela dit, des règles claires et une structure ont été établies. « Nous avons un calendrier accessible à tous permettant à chaque personne de réserver sa place au bureau. Un maximum de deux personnes est permis à l’agence et la personne est en obligation de venir en auto ou à la marche. Les employés ne peuvent prendre les transports collectifs. Aussi, la personne doit apporter son lunch et doit suivre l’ensemble des mesures sanitaires que nous avons instauré.»

Manon Goudreault souligne que plusieurs décisions ont été prises durant le confinement afin de mieux s’adapter à la crise. « J’ai pris conscience que c’était dur pour tout le monde et que l’on ne peut pas s’attendre au même niveau de performance en ces temps de crise. Quand les choses vont vite et qu’on veut avoir du succès, on a tendance à oublier qu’on est tous humains, et le contexte actuel unique commande des comportements de leaders différents, encore plus empathiques et aimant.»

Pour en savoir plus sur l’agence : 

Facebook : www.facebook.com/dadacommunications/
Linkedin
www.linkedin.com/company/dada-communications/

Par BEC Tags: agence, bien-être

Infolettre

Ne manquez rien des nouvelles du bec!